A doctor looking at x-rays.

Recherche clinique

L’eye tracking est de plus en plus déployé en recherche clinique. En effet les mouvements oculaires permettent d’identifier des troubles d’ordre ophtalmique, mais aussi des marqueurs pour les troubles mentaux et neurologiques tels que le syndrome autistique, de l’attention et de l’hyperactivité (ADHD) ou la maladie d’Alzheimer.

Limiter la variabilité et augmenter l’efficacité de la mesure

Grâce à l’eye tracking, vous pouvez mesurer les comportements oculaires des sujets de manière objective et automatisée, réduisant la variabilité et les incertitudes liées aux méthodes classiques de codage manuel et d’observation. Le processus peut être standardisé et automatisé de sorte à faciliter et rendre efficace le recueil, le traitement, l’analyse et la comparaison de grande quantité de données.

Voici quelques exemples de recherche clinique avec l’eye tracking :

  • Strabisme ou amblyopie (« œil paresseux »)
  • Stabilité de la fixation, poursuite lente et saccades
  • Champ visuel
  • Développement de la vision chez l’enfant
  • Caractérisation des interactions sociales

Maladies neurologiques et affections cérébrales

Le circuit visuel et les mécanismes de contrôle de mouvements oculaires fournissent des indicateurs précieux sur les syndromes tels que ceux du spectre autistique, de la maladie d’Alzheimer, de la schizophrénie.

L’eye tracking (ou oculométrie) constitue un outil précieux pour le diagnostic de certaines maladies d’ordre neurologique. Grâce à l’automatisation de l’analyse des données, il est possible de mettre en place d’indicateurs et de marqueurs pour évaluer la progression de la maladie et les effets des thérapies déployées.

Les domaines de la recherche clinique :

  • Trouble du spectre autistique (TSA ou ASD en anglais), troubles de déficit de l'attention / hyperactivité (TDAH ou ADHD en anglais)
  • Pertes de fonctions cognititives, démences, maladie d’Alzheimer, corps de Lewy, et maladie de Parkinson.
  • Apprentissage de la lecture, dyslexie
  • Conséquences de l’AVC et choc au cerveau
  • Sclérose latérale amyotrophique (SLA ou ALS en anglais)
  • Schizophrénie
  • Langage et fonctionnement cognitif

Produits et Services

Tobii Pro propose des solutions en recherche clinique, aussi bien dans des laboratoires et environnements contrôlés qu’en situation écologique, au domicile ou in situ. L’eye tracking peut être synchronisé et analysé dans différentes interfaces logicielles selon les besoins du chercheur. Au-delà du matériel et du logiciel, nous accompagnons nos clients avec des formations adaptées sur site, une assistance professionnelle en français et des services d’expertise.

Tobii Pro Spectrum

Le Tobii Pro Spectrum, muni d'un écran, mesure le mouvement des yeux à des fréquences pouvant aller jusqu'à 1200 Hz. Ce système de recherche haute performance offre des données de qualité supérieure et est conçu pour la recherche approfondie du comportement et des mouvements oculaires – depuis l'étude des fixations jusqu'à l'étude des micro-saccades. Des mouvements de tête larges sont tolérés, ce qui en fait un outil idéal pour des études avec des enfants. 

Le large écran haute définition du Spectrum permet de d'afficher une grande variété de présentations visuelles. Les stimulis en images et vidéos sont rendus avec une grande clareté. L'eye tracker peut être utilisé avec l'écran ou seul, 

En savoir plus sur le Tobii Pro Spectrum.

Logiciel

Le Pro Spectrum fonctionne avec Tobii Pro Lab, un logiciel polyvalent créé pour répondre aux demandes les plus exigeantes en termes de scénarios de recherche avec une exactitude du chronométrage. Le logiciel peut être utilisé dans tout le processus de recherche, de la conception des tests et enregistrements à l'interprétation et la présentation des résultats, tout en offrant la possibilité de synchronisation avec d'autres données biométriques.

Tobii Pro SDK est une solution pour des chercheurs souhaitant développer des application ou scripts de niche à utiliser avec le Pro Spectrum.

En savoir plus sur Tobii Pro Lab.

Etudes de cas

A young participant going through the calibration process on the T60XL eye tracker.

Cardiff University

Lire l'étude en anglais
En savoir plus

A human eye close-up image.

University of Melbourne

Lire l'étude en anglais En savoir plus

A heatmap showing the attention distribution.

Osaka University

Lire l'étude en anglais En savoir plus

  • Murray, I. C., Perperidis, A., Cameron, L. A., McTrusty, A. D., Brash, H. M., Tatham, A. J., … Minns, R. A. (2017). Comparison of Saccadic Vector Optokinetic Perimetry and Standard Automated Perimetry in Glaucoma. Part I: Threshold Values and Repeatability. Translational Vision Science & Technology, 6(5), 3. https://doi.org/10.1167/tvst.6.5.3
  • Yow, A. P., Wong, D., Liu, H., Zhu, H., Ong, I. J.-W., Laude, A., & Lim, T. H. (2017). Automatic visual impairment detection system for age-related eye diseases through gaze analysis (pp. 2450–2453). IEEE. https://doi.org/10.1109/EMBC.2017.8037352
  • Kiefer, A. W., DiCesare, C., Nalepka, P., Foss, K. B., Thomas, S., & Myer, G. D. (2017). Less efficient oculomotor performance is associated with increased incidence of head impacts in high school ice hockey. Journal of Science and Medicine in Sport. https://doi.org/10.1016/j.jsams.2017.06.016

Utilisez notre formulaire de contact

Nous contacter