A doctor looking at x-rays.

Recherche clinique

L’eye tracking est de plus en plus déployé en recherche clinique. En effet les mouvements oculaires permettent d’identifier des troubles d’ordre ophtalmique, mais aussi des marqueurs pour les troubles mentaux et neurologiques tels que le syndrome autistique, de l’attention et de l’hyperactivité (ADHD) ou la maladie d’Alzheimer.

Limiter la variabilité et augmenter l’efficacité de la mesure

Grâce à l’eye tracking, vous pouvez mesurer les comportements oculaires des sujets de manière objective et automatisée, réduisant la variabilité et les incertitudes liées aux méthodes classiques de codage manuel et d’observation. Le processus peut être standardisé et automatisé de sorte à faciliter et rendre efficace le recueil, le traitement, l’analyse et la comparaison de grande quantité de données

Voici quelques exemples de recherche clinique avec l’eye tracking :

  • Strabisme ou amblyopie (« œil paresseux »)
  • Stabilité de la fixation, poursuite lente et saccades
  • Champ visuel
  • Développement de la vision chez l’enfant
  • Caractérisation des interactions sociales

Maladies neurologiques et affections cérébrales

Le circuit visuel et les mécanismes de contrôle de mouvements oculaires fournissent des indicateurs précieux sur les syndromes tels que ceux du spectre autistique, de la maladie d’Alzheimer, de la schizophrénie.

L’eye tracking (ou oculométrie) constitue un outil précieux pour le diagnostic de certaines maladies d’ordre neurologique. Grâce à l’automatisation de l’analyse des données, il est possible de mettre en place d’indicateurs et de marqueurs pour évaluer la progression de la maladie et les effets des thérapies déployées.

Les domaines de la recherche clinique :

  • Trouble du spectre autistique (TSA ou ASD en anglais), troubles de déficit de l'attention / hyperactivité (TDAH ou ADHD en anglais)
  • Pertes de fonctions cognititives, démences, maladie d’Alzheimer, corps de Lewy, et maladie de Parkinson.
  • Apprentissage de la lecture, dyslexie
  • Conséquences de l’AVC et choc au cerveau
  • Sclérose latérale amyotrophique (SLA ou ALS en anglais)
  • Schizophrénie
  • Langage et fonctionnement cognitif.

Produits et Services

Tobii Pro propose des solutions en Recherche Clinique, aussi bien dans des laboratoires et environnements contrôlés qu’en situation écologique, au domicile ou in situ. L’eye tracking peut être synchronisé et analysé dans différentes interfaces logicielles selon les besoins du chercheur. Au-delà du matériel et du logiciel, nous accompagnons nos clients avec des formations adaptées sur site, une assistance professionnelle en français et des services d’expertise.

Tobii Pro TX300

Le Tobii Pro TX300 mesure les mouvements oculaires à 300 Hz avec une précision et une stabilité inégalées, tout en permettant de grands mouvements des yeux et de la tête du sujet. Les chercheurs peuvent entreprendre des recherches en oculomotricité sur des sujets difficiles comme les enfants de bas âge, les populations atypiques, comme celles présentant des comportements autistiques.

 

Ses caractéristiques élevées permettent de traiter des mouvements et comportements oculaires tels que saccades, fixations, dilatations pupillaires et clignements d’yeux.
Le Pro TX300 peut être utilisé sous son mode intégralement et discrètement encapsulé dans un écran de 23 pouces Full HD de qualité, supportant des paradigmes visuels exigeant précision, grand angle, ou grandes saccades de poursuite.

En savoir plus sur le Tobii Pro TX300.

A person looking at the screen with Tobii Pro X2-30 eye tracker mounted on it.

Tobii Pro X2 and X3

Cette famille d’eye tracker est qualifée de « tête libre » car le participant n’a pas besoin de porter d’appareil sur lui. Elle est principalement utilisée sur des projets sur écran, smartphone, tablette, téléviseur ou vidéo-projecteur. Leur faible encombre, discrétion et facilité d’installation permettent aux chercheurs de mener des études de fixations et autres métriques.

En savoir plus sure les Tobii Pro X2 et X3.

Tobii Pro Glasses 2

La paire de lunettes eye tracking Tobii Glasses 2 est particulièrement adaptée aux recherches in situ, dans « l’écosystème » du sujet. L’équipement très léger et non-intrusif permet de capturer des comportements naturels, idéal pour des études comme dans l’apprentissage de tâches spécifique en conduite sur route ou dans les sciences du mouvement du sport.

En savoir plus sur les Tobii Pro Glasses 2.

Les solutions logicielles

Nous proposons un grand choix de plateformes logicielles compatibles avec le Tobii Pro TX300 : Tobii Pro Studio, E-Prime Extensions pour Tobii Pro, et le Tobii Pro Analytics Software Development Kit (SDK ou Kit de développement logiciel). Le kit de développement ou “SDK” est particulièrement adapté aux chercheurs qui souhaitent développer leurs propres applications. Il est disponible en téléchargement gratuit et compatible avec les plateformes MATLAB, Python 2.7, C++  et .NET. Une liste d’applications déjà développée est également disponible ici: appmarket.tobii.com.

Tobii Pro Services

Nous proposons de nombreuses formations adaptées afin de renforcer les compétences de vos équipes de recherche. Ces formations peuvent être menées directement dans vos locaux. Notre service d’assistance réparti dans le monde couvre tous les fuseaux horaires et les langues majeures dont le Français.

Etudes de cas

A young participant going through the calibration process on the T60XL eye tracker.

Cardiff University

Pour plus d'information, merci de visite notre site en Anglais. En savoir plus

A human eye close-up image.

University of Melbourne

Pour plus d'information, merci de visite notre site en Anglais. En savoir plus

A heatmap showing the attention distribution.

Osaka University

Pour plus d'information, merci de visite notre site en Anglais. En savoir plus

  • Fan, Y., Wu, C., Tsai, W., & Lin, K. (2015). Effects of lateralized light flash and color on unilateral neglect. Disability and Rehabilitation, 37(26), 2400–2406. http://doi.org/10.3109/09638288.2015.1031284
  • Ma, C.-Y., & Hang, H.-M. (2015). Learning-based saliency model with depth information. Journal of Vision, 15(6), 19. https://doi.org/10.1167/15.6.19
  • Lee, S. S.-Y., Wood, J. M., & Black, A. A. (2015). Blur, eye movements and performance on a driving visual recognition slide test. Ophthalmic and Physiological Optics, 35(5), 522–529. https://doi.org/10.1111/opo.12230

Utilisez notre formulaire de contact

Nous contacter