Psychologie Sociale

L’eye tracking est utilisé dans les recherches en psychologie sociale pour caractériser le comportement humain dans un contexte d’interaction sociale.

Eye tracking dans la recherche en psychologie sociale

L’évaluation de l’attention en contexte social d’une personne permet aux chercheurs de comprendre la contribution de la perception visuelle sur les composantes cognitive, émotionnelle et conative de son attitude. Voici quelques exemples de travaux :

  • Construction et caractérisation des composantes de l’attitude
  • Persuasion
  • Cognition sociale
  • Perception de soi
  • Influence sociale
  • Dynamique de groupe
  • Attirance interpersonnelle 

Etudes de cas

Mayan test participant in front of the Tobii Pro X2-60.

University of Chicago

Pour plus d'information, merci de visite notre site en Anglais. En savoir plus

One of the test subjects in front of the  Tobii X120 Eye Tracker

University of Miami

Pour plus d'information, merci de visite notre site en Anglais. En savoir plus

A set up with the Tobii Pro T60 eye tracker in the field. Photography by Daniel Haun.

Freie Universität Berlin

Pour plus d'information, merci de visite notre site en Anglais. En savoir plus

Produits et Services

Produits et services

Tobii Pro propose des systèmes de suivi des yeux pour psychologie et en neurosciences études dans un cadre de recherche contrôlée, comme un laboratoire, ainsi que l'examen du comportement humain dans des environnements du monde réel, comme dans un bureau ou à la maison. L'analyse des données est rendue plus facile avec nos différentes solutions logicielles et leur capacité à travailler avec les solutions d'autres sociétés. En savoir plus

  • Telford, E. J., Fletcher-Watson, S., Gillespie-Smith, K., Pataky, R., Sparrow, S., Murray, I. C., … Boardman, J. P. (2016). Preterm birth is associated with atypical social orienting in infancy detected using eye tracking. Journal of Child Psychology and Psychiatry, n/a–n/a. http://doi.org/10.1111/jcpp.12546
  • van Osch, Y., Blanken, I., Meijs, M. H. J., & van Wolferen, J. (2015). A Groups Physical Attractiveness Is Greater Than the Average Attractiveness of Its Members: The Group Attractiveness Effect. Personality and Social Psychology Bulletin, 41(4), 559–574. http://doi.org/10.1177/0146167215572799
  • Gaschler, R., Marewski, J. N., & Frensch, P. A. (2015). Once and for all—How people change strategy to ignore irrelevant information in visual tasks. The Quarterly Journal of Experimental Psychology, 68(3), 543–567. https://doi.org/10.1080/17470218.2014.961933

Utilisez notre formulaire de contact

Nous contacter